Installer une gouttière de toit

La gouttière est une construction plus ou moins complexe qui sert à collecter, à diriger et à évacuer par la suite l’eau des pluies le long d’une toiture. Elle empêche l’humidité d’envahir l’ensemble de votre maison. De ce fait, elle ne s’installe pas n’importe comment. Pour installer une gouttière de toit, un enchainement d’opérations doit être suivi. Cet article vous propose les étapes à suivre pour installer une gouttière sur la toiture de votre maison.

1. Du tour d’horizon à la pose

Après que vous aurez eu un aperçu général sur la normalisation et les caractéristiques des matériaux utilisés pour la fabrication de la gouttière, commencez à faire un tour d’horizon au niveau de la toiture afin d’avoir une idée sur l’emplacement futur de votre gouttière. Procédez avec attention parce qu’au besoin, vous seriez obligé de vous percher sur votre toit pour voir ce qu’il en est.

Passez maintenant au traçage. Horizontalement, pour la gouttière pendante, il devrait y avoir un écart de 2 cm entre le toit et la gouttière. Elle est fixée à l’extrémité des chevrons. Pour la gouttière rampante, par contre, la pose s’effectue sur la partie haute des chevrons.

2. Listez vos besoins puis passez à l’assemblage

monter une gouttiereCommencez par faire un devis, puis procédez à l’achat de tous les matériels dont vous aurez besoin  à savoir : des planches, des perches, des traverses pour la mise en place d’un échafaudage, afin que vous puissiez vous mettre à la hauteur voulue pour la pose de votre gouttière. Vous aurez également besoin d’un décamètre, d’un fil à plomb, de clous, des colles, d’un cordeau, d’une scie à métaux… Mettez-vous ensuite au travail. Pour ce faire :

  • Prenez deux extrémités pour la pose en clouant les pointes.
  • Repérez le point de descente en reliant l’une de ces deux extrémités, selon le choix de la descente, puis marquez tous les 50 cm pour l’emplacement des crochets.
  • Une fois les tracés relevés, faites l’assemblage avant le montage.
  • Joignez les pièces laminées, les éléments qui servent à assembler les canalisations, les naissances ainsi que les coudes sur un terrain bien vaste.

Notons que le nombre de coudes doit être limité afin de minimiser le risque d’écoulement des eaux à travers votre gouttière. Découpez par la suite les profilés avec de la scie à métaux.

3. Le respect des normes établies en la matière

En ce qui concerne la gouttière, les normes auxquelles elles sont soumises doivent être respectées afin que le produit soit empreint d’efficacité et de durabilité dans le temps.

installer une gouttière

  • On parlera d’abord de conformité DTU par rapport au matériau utilisé, aux mesures appliquées quant à la pose et à l’usage. Il y a également les normes françaises propres au matériau ou à l’usage lui étant assigné. On ira plus loin avec les normes européennes, toujours sur ces points évoqués précédemment. En quelques mots, la gouttière doit être résistante au caprice du temps et aux aléas climatiques (pluies, neiges, ensoleillement…).
  • La norme exige, en outre, qu’une inclinaison vers le bas de 5 mm par mètre doit être respectée.
  • Par ailleurs, pour éviter que la gouttière ne flanche en temps de forte pluie ou qu’elle n’arrive pas à supporter le poids qui pèse sur elle, elle ne doit pas dépasser les 12 mètres. Si la longueur de votre gouttière dépasse cette mesure, entreposez une nouvelle gouttière à partir du point où se terminent les premiers 12 mètres, en utilisant un fil à plomb.
  • La loi stipule, en outre, que l’eau en provenance de votre gouttière doit être évacuée dans l’enceinte de votre habitation et non dans celle d’un voisin.

4. Les matériaux pour une gouttière de toit

Les matériaux divergent selon leur propriété :

  • la gouttière en aluminium. Ce matériau est de plus en plus prisé sur le marché. Tout d’abord parce que l’alu pèse peu. Elle est de ce fait facile à manier et facile à transporter. Elle résiste à toute forme de détérioration et d’agression. La gouttière en aluminium peut, par ailleurs, se maintenir en bon état sans difficulté.
  • la gouttière en acier est la plus solide. Enduite de zinc, elle a une consistance très ferme, plus que l’aluminium. Elle résiste à la déformation. Elle n’a pas besoin d’être entretenue.
  • la gouttière en PVC. Elle est dotée d’une souplesse et d’une légèreté. Elle résiste également aux corrosions et s’entretient facilement.

Bien d’autres matériaux tels que le cuivre, le composite… existent sur le marché et ne demandent qu’à être consultés.
Une vidéo démontrant les étapes de l’installation d’une gouttière

Quelques liens et articles utiles :
Pose des gouttières
Comment installer un récupérateur d’eau de pluie
Poser une gouttière – Prise de repères et pose des supports

[sm action= »named_sr_form » form_name= »instal_gouttiere »]

One Reply to “Installer une gouttière de toit”

  1. Merci d’avoir partagé cet article sur l’installation des gouttières. Je ne savais pas que l’on pouvait les fabriquer avec autant de matières différentes! Je crois que ces renseignements m’aideront beaucoup si un jour je decide d’en acheter des nouvelles pour ma maison.

Comments are closed.